Agriculture

La Conf’09 demande un paysan de plus par commune

Pendant le confinement, le monde agricole ne s’est pas arrêté. Les paysans, comme d’autres professions, ont malgré les règles sanitaires, les enfants à la maison, la perte de leurs débouchés, continué à travailler, produire et livrer. Cette crise nous révèle nos faiblesses mais aussi nos forces, parmi elles le monde paysan. 

Même si cela a été complexe pour tous, le confinement a vu émerger de nombreuses initiatives heureuses d’approvisionnement en produits locaux. Les contraintes logistiques ont fait se tourner certains consommateurs vers les producteurs locaux quand d’autres prenaient conscience de l’importance de ces derniers du fait de l’absence des marchés. 

Cette crise nous ébranle et nous rappelle que la diversité est la clé, à la fois diversité dans les productions mais aussi dans les méthodes de commercialisation. Nos territoires ruraux représentent un formidable viviers d’activité et d’emploi pour demain. 

Accueillons de nouveaux producteurs, développons de nouveaux circuits courts, renforçons les existants, rapprochons consommateurs et paysans. 

De nombreux acteurs demandent à la grande distribution de s’approvisionner localement afin de soutenir les producteurs. Il est donc temps d’installer les futurs paysans qui fourniront ces produits !

La confédération paysanne demande aux conseillers municipaux et aux maires, aux élus des communautés de communes, du département et du Parc Naturel Régional, à tous les acteurs publics locaux à faire tout ce qui est possible pour installer un paysan par commune en Ariège à l’issue de la crise. 

Trouver un logement pour des jeunes installés, mobiliser du foncier, aider à un transfert de foncier entre cédant et repreneur, identifier une parcelle sous utilisée, accueillir un café paysan sur sa commune… Tant de leviers que les élus peuvent prendre en main! 

La Confédération paysanne et l’ADEAR de l’Ariège seront toujours volontaires pour vous épauler dans ces démarches !

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top