Image du jour

Les bouquetins aussi se déconfinent

Le confinement a eu un impact positif sur la faune sauvage. Un moment de répit pour lui permettre de vivre sereinement sans dérangement quelconque. Le bouquetin semble logé à la même enseigne.

En effet, les mises-bas ont lieu actuellement chez les femelles bouquetins et les agents du Syndicat mixte du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises en charge du suivi veillent au grain pour contrôler le nombre de jeunes cabris et la bonne santé de la population comptant environ 150 individus.

Les dénombrements actuellement en cours permettront d’avoir des premiers chiffres lors des tous prochains jours.

Pour rappel, le premier lacher de bouquetin avait eu lieu l’été 2014 avec 32 spécimens, et un premier cabri était né en mai 2015. C’était le premier bouquetin né dans les Pyrénées Ariégeoises depuis 100 ans au moins !

Crédit photo : Julien Canet – PNR

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top