Actualités

Parc Pyrénéen des 3 Nations : Le pari de l’intelligence collective pour faire face à la crise et aux défis du XXIème siècle

Vendredi 3 juillet, s’est tenu à Llagunes, en Catalogne une conférence de presse réunissant les membres du Parc Pyrénéen des Trois Nations (PP3N) créé le 24 août 2018. Une délégation du PNR des Pyrénées Ariégeoises emmenée par son Président, Kamel CHIBLI s’est rendu sur place. Jean-Claude RIVERE, Président de l’association des Amis du Parc sera également présent.

La crise du COVID 19 n’avait pas arrêté le magnifique élan de collaboration des 4 parcs Pyrénéens réunis depuis 2018 dans le Parc Pyrénéen des 3 Nations (PP3N). Au contraire, cette crise et les défis qu’elle remet au premier plan a donné une raison de plus, si besoin était, de consolider les relations et les collaborations entre ces 4 Parcs, qui de chaque côté de la frontière, ont rencontré les mêmes difficultés et ont mis en œuvre des solutions pour y faire face.

Les responsables des 4 parcs s’étaient retrouvés à distance le 9 juin dernier pour évoquer ensemble la gestion de la crise du Covid 19, et les solutions à partager.

Approvisionnement en produits locaux, biodiversité, qualité de l’air, qualité de l’eau : autant de sujets sur lesquels les Parcs s’unissent pour réfléchir et proposer des actions communes.

Des constats communs et des actions à partager

Chacun des Parcs qui composent le PP3N a mis en oeuvre des actions pour gérer les difficultés liées à la crise du CoVID 19. Ils ont également partagés des constats, notamment concernant l’impact sur la biodiversité, qui a bénéficié de l’arrêt des activités humaines.

Le Parc naturel de l’Alt Pirineu

a démarré la campagne « Du Parc à l’assiette » avec l’appui du Consell Comarcal du Pallars Sobirà, la municipalité d’Esterri de Cardós et un groupe de producteurs du secteur agroalimentaire du Pallars Sobirà et de l’Alt Urgell. L’objectif de cette action est de proposer de nouveaux circuits de commercialisation au consommateur final et pallier les importantes pertes économiques induites par le blocage du secteur de la restauration, des marchés et foires de produits locaux, en raison de la crise sanitaire liées au coronavirus.

Au Parc Natural de la Vall de Sorteny

il a été constaté, durant le confinement, une augmentation des populations d’oiseaux, comparé à l’année dernière à la même période, mais surtout, une augmentation de l’intérêt des citadins pour le paysage, l’environnement et la biodiversité, et une grande envie de revenir à la montagne pour profiter de la nature. 

Dans le cadre de la candidature d’Ordino, à la reconnaissance du territoire comme Réserve de biosphère UNESCO, des actions de dynamisation du secteur agricole ont été planifiées, en collaboration avec les secteurs du commerce et de la restauration. Le confinement a démontré l’intérêt des citadins pour les produits locaux de qualité, en particulier les produits biologiques, en circuits courts et dans la lignée du développement durable.

PNR des Pyrénées ariégeoises

Dès le début du confinement, le PNR s’est pleinement mobilisé pour aider les producteurs, en particulier ceux de la marque Valeurs Parc, à écouler leurs productions : recueil de leurs besoins et attentes, contacts avec les partenaires du développement local, etc.

Le PNR a contribué au lobbying réalisé auprès des gérants de Grandes et Moyennes Surfaces (GMS), pour développer la présence de produits locaux dans ces établissements. Une tribune cosignée des Présidents du PNR et de la Chambre d’Agriculture de l’Ariège a été publiée dans les médias à ce sujet. 

Il a également activement participé à la mise en place et au déploiement des Halles Fermières dans plusieurs villes du département avec la Chambre d’Agriculture de l’Ariège.

Avec « Le Greniers à Jambons » de Rimont (Valeurs Parc), le Parc a organisé un Drive Rural dès la 2ème semaine du confinement, proposant une offre groupée de plus de 30 producteurs et artisans locaux (viandes, fromages et produits laitiers, fruits et légumes, boissons, pains, épiceries, cosmétiques, …) : le PNR a apporté un soutien logistique, en communication, en organisation, etc. Sur les 5 premières éditions, le chiffre d’affaire a été de 30 000€.

Aujourd’hui, la question de la pérennisation des différentes organisations mises en place pendant le confinement se pose, et le Parc se positionne pour y participer activement.

Son objectif est de soutenir et promouvoir l’économie, fortement impactée, ainsi que la transition écologique par l’anticipation et l’organisation d’une activité estivale cruciale, la sensibilisation et l’information auprès des habitants et touristes à la consommation locale nécessaire pour relancer l’économie locale.

Premières actions et perspectives : tourisme, biodiversité, développement local

Au Parc Natural de la Vall de Sorteny

Un grand espace transfrontalier, situé à proximité des capitales régionales comme Toulouse, Montpellier, Barcelone, Lleida ou Gérone et d’un niveau de conservation exceptionnel ainsi que d’une grande richesse paysagère, faunistique et floristique où le visiteur peut vivre une expérience singulière loin des grands masses touristiques. La facilitation des contacts entre les acteurs touristiques et les éleveurs offre de bonnes perspectives de développement économique durable.
Un projet POCTEFA visant à présenter une candidature de Réserve de biosphère transfrontalière entre trois pays, parmi les plus grands d’Europe, serait une proposition pertinente pour promouvoir les territoires, attirer des touristes, des habitants et des activités économiques. 

Parc Natural del Comapedrosa

Pour ce qui est du Parc Natural del Comapedrosa, le randonneur peut y contempler le bétail qui paît dans les montagnes pendant les mois d’été. L’activité pastorale est essentielle pour la conservation des écosystèmes, et la randonnée et l’élevage coexistent parfaitement. De plus il est à noter que la viande de veau d’Andorre est produite sous dénomination d’origine IGP.

Le Parc naturel de l’Alt Pirineu

Le Parc Natural de l’Alt Pirineu a édité la première carte touristique du  Parc Pyrénéns des Trois Nations (PP3N) en collaboration avec les autres espaces naturels de France et d’Andorre qui le composent : le Parc Natural de la Vall de Sorteny, le Parc Natural des les Valls de Comapedrosa, et le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises.

Le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises

Le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises a engagé une chargée de mission « Réserve de biosphère transfrontalière » afin d’établir sa candidature à l’UNESCO. Il s’agit de la première étape en vue d’une candidature commune pour le Parc pyrénéen des Trois Nations. Cette année une stagiaire est venue compléter l’équipe et a été chargée de réaliser le diagnostic du territoire.

L’Association des Amis du PNR des Pyrénées Ariégeoises, quant à elle, a reprogrammé au printemps 2021 une visite dans l’Alt Pirineu (annulée cette année en raison de la crise sanitaire). La motivation de son Président et de ses membres à contribuer à la création des Amis du Parc des 3 Nations et plus que jamais intacte.

Les rencontres transfrontalières du Port du Marterat le 23 août et du Port de Bouët le 29 août auront bien lieu cette année. Le déroulement sera adapté aux contraintes sanitaires du moment.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top