Artisanat local

Les entreprises artisanales du bâtiment plus que jamais mobilisées pour le maintien de l’activité

En réaction aux mesures de confinement annoncées par le Président de la République mercredi soir, la CAPEB communique.

Les mesures de confinement annoncées hier soir par le Président de la République marquent un coup dur pour l’économie française bien que visiblement nécessaire pour la lutte contre le COVID-19. Toutefois, l’activité dans le BTP est maintenue, toujours dans le strict respect des protocoles sanitaires. Dans ce contexte, la CAPEB se met en ordre de bataille pour aider les entreprises et les artisans du bâtiment dans l’application de ces consignes et veillera à la bonne mise en œuvre des mesures de soutien déployées par le Gouvernement.  

Le Président de la République souhaite concilier la santé de nos concitoyens et la santé de nos entreprises. Ce confinement est peut-être nécessaire si nous souhaitons endiguer la pandémie. Mais l’activité du BTP peut et doit continuer ! Nos entreprises sont entièrement mobilisées en ce sens. Comme pendant la première vague, le secteur démontrera à nouveau que ses petites entreprises sont responsables, agiles, promptes à se maintenir l’activité.

Nous ne pouvons envisager davantage de perte de chiffre d’affaires, alors que les particuliers manifestent déjà des craintes à faire venir les artisans chez eux et que l’activité de certains chantiers est à l’arrêt pour cause de cas contact au sein des entreprises. La sécurité sanitaire reste bien évidemment le mot d’ordre sur les chantiers, conformément au protocole inscrit dans le guide de l’OPPBTP. Si nous sommes satisfaits que le BTP puisse continuer à travailler, nous demandons néanmoins que nos entreprises, qui subiraient une perte de chiffres d’affaire (du fait de refus des clients d’intervenir ou en cas de fermeture de l’entreprise du fait de cas COVID), puissent bénéficier du chômage partiel et nos chefs d’entreprises, des aides du fonds de solidarité. Nous demandons également un décalage des charges et un allongement des délais pour les marchés publics et des délais de dépôt des dossiers de qualification. Il en va de la survie de nos entreprises et de l’économie française.

 Enfin, n’oublions pas que pour les entreprises du BTP pourront poursuivre leurs activités si l’ensemble des acteurs sont aussi en ordre de marche. Services publics d’instruction des autorisations, organismes pour les aides (ANAH, ACTION LOGEMENT, animateurs d’OPAH, CEE, …), services de qualification et de certification des entreprises (Qualibat, QUALIT’enR, …), organismes de formation, architectes, bureaux de contrôle, distributeurs, fournisseurs, déchèteries et bien d’autres, autant d’interlocuteurs indispensables au maintien des activités du BTP. 

Vincent PEREZ, Président de la CAPEB de l’Ariège

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Artisanat local