Tourisme et loisirsUNE

Tourisme en Ariège : Sauvé par les stations Nordiques de Beille et du Chioula

Malgré la qualité de l’enneigement de cette année dans les Pyrénées et en Ariège en particulier,  la saison touristique d’hiver se déroule moyennement pour les professionnels de l’hébergement sans parler de la restauration. Alors que les semaines de janvier ont été faiblement fréquentées et que les premiers jours de congés d’hiver des zones de Bordeaux ont déjà commencé, il est temps de faire un point sur cette saison qui a un goût étrange.

Si les stations de ski qui ont été dans l’obligation administrative de ne pas mettre en route les remontées mécaniques sont peu fréquentées au regard des années passées, quelques stations comme la station Nordique de Beille font le plein les week-end et également le mercredi  : le parking qui habituellement n’est surchargé que lors des grands jours « fastes » de la station, se voit régulièrement saturé le samedi et dimanche et bien rempli les mercredi : « les skieurs alpins se rabattent visiblement sur le ski nordique qui est plus compliqué à pratiquer cette année » nous précise Olivier Bosc du Ski Club de Beille et de l’ESF d’un large sourire et de nous préciser que depuis la Noël les cours de ski de fond pour petit et grands sont pleins comme les mercredi à la neige qui voient leurs effectifs en très forte croissance.

 « les skieurs alpins se rabattent sur le ski nordique qui est plus compliqué à pratiquer cette année » Olivier Bosc ESF – Ski Club de Beille

Les derniers chiffres publiés par l’Observatoire de l’Agence ADT-Ariège-Pyrénées confirment les quelques témoignages glanés sur les pistes et la baisse d’activité des professionnels de l’hébergement touristique :

« Les différentes mesures mises en place (couvre-feu, fermeture des remontées mécaniques, fermeture des restaurants et des sites) freinent les réservations des clientèles dans les hébergements marchands. Ainsi l’activité des hébergeurs connait un fort ralentissement…

Les fins de semaine du mois ont toutefois été dynamiques au regard du contexte. En effet, les conditions optimales avec un enneigement favorable et de l’ensoleillement ont encouragé les clientèles locales et de proximité à venir profiter des joies de la montagne.

Ainsi, dans les domaines skiables, l’accès était ouvert mais sous la responsabilité des usagers. La clientèle a ainsi pu s’adonner aux différentes activités en station (luge, raquettes, ski de randonnée, par exemple). Les espaces nordiques de Beille et du Chioula, quant à eux, enregistrent des taux de fréquentation record, notamment dans la pratique du ski de fond.

Plus d’infos sur les Notes de conjoncture de l’ADT

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
1
Dubitatif
0
Silly
0
Eric D'azinatTv
Directeur de la publication, promoteur du site web Azinat.com depuis sa création, anime également les rubriques, économie, politique, restauration & gastronomie, ...

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles:Tourisme et loisirs