UNE

Terrasses, ciné, musées.. Emmanuel Macron a annoncé les étapes du déconfinement

La prise de parole du président à la presse quotidienne régionale avait été annoncée pour vendredi, mais il a finalement pris tout le monde de court en annonçant 24 heures plus tôt que prévu le calendrier progressif.

C’est donc finalement mercredi soir, qu’il a reçu dix journalistes de la presse quotidienne régionale pour esquisser les grandes dates du déconfinement.

Lundi 3 mai 

  • Les collèges rouvrent avec une demi-jauge pour les classes de 4e et 3e
  • Les lycées rouvrent également, en demi-jauge
  • Les déplacements ne sont plus limités à un rayon de 10 km.

Mercredi 19 mai 

  • Le couvre-feu est repoussé à 21h
  • Réouverture des commerces,
  • Réouverture des terrasses, avec des tables de six personnes maximum
  • Réouverture des musées, des cinémas et théâtres, avec des jauges limitées
  • Réouverture des établissements sportifs couverts et de plein air pour les spectateurs
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits

Néanmoins, si dans un département ou une métropole, le taux d’incidence dépasse les 400 cas pour 100 000 habitants, la zone revient à l’étape précédente.

Mercredi 9 juin 

  • Le couvre-feu sera repoussé à 23h
  • Réouverture des cafés, restaurants et salles de sport
  • Réouverture des salons et foires d’exposition, avec la possibilité d’accueillir jusqu’à 5000 personnes  avec un pass sanitaire
  • Télétravail assoupli
  • Accueil des touristes étrangers avec pass sanitaire

Ce pass sanitaire sera disponible sur papier ou, plus simplement, sur l’application TousAntiCovid. Il regroupera les résultats de vos tests anti-Covid et, le cas échéant, votre certificat de vaccination.

Mercredi 30 juin 

  • Fin du couvre-feu
  • Fin des limites de jauge dans les établissements recevant du public
  • Les discothèques restent fermées

A cette date, les gestes barrières et la distanciation physique resteront d’actualité

Le calendrier établi par le président pourrait évidemment être modifié, dans certains territoires où le taux d’incidence serait trop élevé ou si les services de réanimation se trouvaient proches de la saturation.

Sources : La dépêche du Midi / France Inter / La Tribune

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Laurence d'AzinatTv
Rédactrice principale sur Azinat.com, Laurence réalise au quotidien des reportages sur les produits et recettes du terroir ariégeois.

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:UNE