Transports

L’Occitanie obtient la régionalisation à titre expérimental des RN116 et RN20

Lors de son de son déplacement en Ariège le 26 mai, la présidente de Région Carole Delga avait annoncé une action forte de la Région en faveur des transports et des infrastructures à travers la gestion à titre expérimental de la RN20, une première au niveau national.

Dans le cadre de la loi 4D (différenciation, décentralisation, déconcentration et décomplexification) qui devrait être discutée en première lecture au Parlement en juillet prochain, le Gouvernement va confier à la Région Occitanie la gestion des routes nationales (RN) 116 et 20. L’Occitanie sera ainsi la 1ère Région à mettre en œuvre cette expérimentation de la gestion et de l’aménagement des routes nationales, qui devrait débuter après l’adoption du texte à l’horizon 2022.

 La Région a souhaité que cette expérimentation porte sur ces 2 axes au regard de leur interdépendance pour les flux transfrontaliers ainsi que de leur caractère essentiel aussi bien pour le développement économique et touristique du territoire que pour les déplacements des habitants. L’approche globale de ces 2 routes revêt en effet un intérêt en termes de connexion entre les Pyrénées-Orientales, l’Ariège et l’agglomération toulousaine. Pour la Région, déjà compétente en matière de transport ferroviaire, cette démarche expérimentale consistera notamment à travailler sur une connexion optimale entre les réseaux routiers et ferroviaires.

« Cette décision, au-delà du fait qu’elle va dans le sens de la décentralisation que j’appelle de mes vœux, est un moment important pour l’ensemble des ariégeois qui vont enfin voir le projet avancer et leur quotidien s’améliorer, avec notamment la réalisation de la déviation de Tarascon-sur-Ariège pour laquelle il s’agit désormais d’accélérer. 

Quand le Premier ministre a proposé que la Région Occitanie expérimente la régionalisation sur la RN116, j’ai tout de suite demandé à ce que la RN20 soit intégrée à la démarche. Ces 2 itinéraires offrent une connexion précieuse depuis Toulouse et les Pyrénées-Orientales vers l’Andorre, en passant par l’Ariège et les hauts cantons Pyrénéens. C’est un axe stratégique pour l’ensemble du territoire qu’il s’agit de moderniser et de développer, en travaillant notamment sur les connexions avec les dessertes ferroviaires » a notamment souligné Carole Delga.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
10
Chouette
3
J'aime
1
Dubitatif
11
Laurence d'AzinatTv
Rédactrice principale sur Azinat.com, Laurence réalise au quotidien des reportages sur les produits et recettes du terroir ariégeois.

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Transports