Art et CultureVilles et villages

Tarascon-sur-Ariège : Des ariégeois à l’honneur sur le Salon du livre ! 

Le week-end poétique organisé par l’association La Voix du Scribe a tenu ses promesses. Après une ouverture sur le quai de l’Ariège au kiosque le samedi avec les prestations remarquables de Zédrine et de Riche Kanibal, le Salon du livre du dimanche a été une réussite.

Les visiteurs sont venus nombreux pour se faire dédicacer un ouvrage et découvrir les talentueux illustrateurs, auteurs, poètes et artistes présents.

Les rencontres ont été belles et la remise des prix, orchestrée par la présidente du jury du concours assistée par Martine Serano, première adjointe de la ville représentant le maire Alain Sutra et l’écrivain Georges Patrick Gleize parrain de cette 4e édition, teintée d’émotions en tout genre.

Du second prix attribué à une ancienne tarasconnaise aujourd’hui seixoise Josette Andreu, de la présence de la lauréate du prix jeune Poète Méline venue avec toute sa famille de Charente-Maritime, au coup de cœur du jury attribué au poète tarasconnais Joël Anglade pour sa citation, à la lecture du premier prix de Gilles Lattuada faite par un Vincent Mialet « Fou de folie », pour terminer par l’hommage à l’ancien maire de Saurat Jean Roques pour ses poèmes, envoyés avant son décès, en présence du maire actuel Jean-Luc Rouan, tout était parfait !

Le temps était comme suspendu sous la splendide halle végétalisée par Christine Bieth. « Sans la passion et la ténacité de nos bénévoles, sans le soutien de la municipalité et de partenaires comme les restaurateurs, les hôtels de la ville, l’Office du Tourisme, le traiteur Les 2 Gourmands « disent », la Grotte de Lombrives et d’autres que je m’excuse d’oublier cette édition n’aurait pu avoir lieu. Un grand merci à eux. » explique Jean-François Marc, président de l’association. « En cette période compliquée liée à la crise sanitaire que nous traversons, la culture est essentielle et si à travers cet événement nous avons pu donner l’espérance de jours meilleurs aux participants, aux visiteurs, aux organisateurs… je ne peux que m’en réjouir. » rajoute la responsable des Estivades, l’écrivain public, Florence Cortès.

En fin de journée, la passation de relais a été faite : l’écrivaine, Sophie Perret, sera la marraine 2022. Claude-Juliette Fèvre, lectrice et auteure, sera quant à elle, présidente du jury du concours de poésie. Rendez-vous est donc pris en 2022 pour la 5e édition qui aura certainement une couleur très féminine ! Et, si les conditions sanitaires le permettent, toute l’équipe de cette association, qui porte avec ferveur les valeurs de l’écriture pour toutes et tous, la poésie sous toutes ses formes et la chanson française, espère le Festi’Scrib Automne des 16 et 17 octobre prochains et le vide-bibliothèque du 14 novembre.

À suivre donc… 

www.estivadespoetiques.com 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
3
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Art et Culture