Ariège sorties

« Temps de Pose » une Exposition photos proposée par Sandrine Rousseau, photographe – jusqu’au 8 septembre

« Temps de Pose » c’est un documentaire photographique participatif au long court sur les choix de vie de 25 habitants de la vallée de Massat, terre d’accueil de nombreux migrants en quête de liberté d’être. 

Un reportage dans lequel chaque participant nous livre, avec ses textes et photos, son parcours, ses émotions, sa quête…un regard objectif sur des tranches de vies atypiques…

  • Médiathèque de Seix – 11 juin – 31 août 2019avec présentation du projet par Sandrine Rousseau, samedi 22 juin, 15h
  • Jardin de ‘couleur café’ à Massat – 11 juillet – 8 septembre

www.tempsdepose.ariege.com

Fascinée par la diversité et l’unicité de chacun des habitants qui forment la richesse et l’excentricité de la Vallée de Massat dans les Pyrénées ariégeoises, Sandrine Rousseau, a construit un projet destiné à démystifier les apparences en allant à la rencontre de 25 habitants/familles sur leur lieu de vie pour dresser avec eux un portrait de leurs vies.

Dans ce documentaire, qui a duré plus de 5 ans, chaque participant à travers ses prises de vues, dévoile ce qui lui est important dans son quotidien, et à travers l’écriture de son texte, nous livre ses motivations, son expérience, et son ressenti face aux défis rencontrés. Sandrine Rousseau, photographe, a pris un portrait de chacun pour accompagner leurs récits et collages photographiques.

« La vallée de Massat regroupe une mixité extraordinaire d‘habitants venus d’horizons très différents. Certains sont arrivés par hasard et ont décidé de rester, d’autres ont activement arpenté le monde, la France, les Pyrénées pour décider que la vallée de Massat était le lieu pour se poser. Une première vague de ‘néo-ruraux’ est arrivée dans les années 70, à la recherche d’une vie meilleure, proche de la nature. A l’époque, les granges étaient désertées par les locaux, eux- mêmes à la recherche d’une vie meilleure ailleurs.

Puis au fil du temps, le canton s’est repeuplé, les maisons ont progressivement été rachetées, rénovées selon les moyens et savoir faire de chacun. Aujourd’hui, on peut estimer que 80% des habitants du canton viennent d’ailleurs et la vie bouillonne avec les énergies, rêves et difficultés de chacun ici. Depuis 2000, je fais partie de ceux là. Séduite par cette puissante nature et cette incroyable diversité et richesse humaine, je m’y suis installée. La force de l’environnement présente également complexités et défis à surmonter, vécus et résolus différemment par chacun. Un projet photographique pour en témoigner s’est naturellement imposé à moi…»

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top