Foix Haute-Ariège

Épidémie COVID-19 : la Haute-Ariège se mobilise

Depuis plusieurs semaines, la Communauté de Communes de la Haute-Ariège (CCHA) se mobilise pour faire face l’épidémie COVID- 19. Ses services se sont progressivement organisés et adaptés au gré de l’évolution de l’épidémie et des décisions gouvernementales.

Depuis le début du mois de mars, des mesures particulières se sont mises en place dans les services de la restauration collective et les Ehpad de Luzenac et de Val de Sos (mesures barrières et limitations puis arrêt des visites dans les Ehpad).

Suite à l’allocution télévisée du jeudi 12 mars 2020 du Président de la République, la Communauté de communes a décidé de procéder à la fermeture des établissements suivants à compter du 16 mars :

  • Crèches collectives, y compris la crèche familiale des Vallées d’Ax,
  • Accueils de Loisirs Associés à l’École (ALAE) et accueils des mercredis après-midi,
  • Restaurants scolaires,
  • Internat et demi-pension du collège Sabarthes-Montcalm site de Val de Sos.

Des mesures plus renforcées encore se sont mises en place dans les services de la restauration collective (qui continue à desservir les personnes âgées à leur domicile, les Ehpad et l’APAJH d’Auzat), et des Ehpad au sein desquels une organisation dite « dégradée » a été posée mis pour l’instant pas mise en place (fonctionnement en effectif réduit d’agents).

Depuis le mardi 17 Mars, seuls les services nécessaires au fonctionnement minimal de la CCHA, ont été maintenus ouverts, à savoir :

  • Les deux Ehpad de Luzenac et de Val de Sos,
  • La restauration collective (2 Ehpad, portage de repas àdomicile, APAJH d’Auzat)
  • La collecte des déchets ménagers et assimilés selon desfréquences adaptées aux quantités produites et uniquementles ordures ménagères (accueil en déchetterie fermé)
  • Le ménage des locaux (siège administratif, sanitaires cuisinerelais Ehpad, service technique)
  • Les services supports (financier, ressources humaines, direction générale des services, Education Enfance Jeunesse et occasionnellement la direction des stations de ski

Le siège de la CCHA est fermé au public mais un accueil téléphonique est assuré aux horaires d’ouvertures.

Sur chacun de ces services, les effectifs des agents ont donc été adaptés au seuil minimum. Les agents n’étant pas affectés aux services minimum ont été invités à rester à leur domicile à partir du mardi 17 Mars et ceux qui le peuvent travaillent à distance.

Ce fonctionnement sera appliqué et ajusté tant que la situation l’exige.

Il permet à la CCHA de continuer d’honorer ses factures et de gérer son budget et ses finances, de régulariser les interruptions de marchés publics, et de répondre à toutes les sollicitations dont elle fait l’objet.

En accord avec le Smectom du Plantaurel, seules les collectes d’ordures ménagères sont maintenues. Les déchetteries d’Unac et de Carcanières sont également fermées au public pour une durée indéterminée. Les collectes des emballages, des cartons, d’encombrants et de déchets verts sont annulées jusqu’à nouvel ordre. Il est donc demandé aux habitants du territoire de stocker les emballages et les cartons à leur domicile en attendant une reprise des collectes.

Parallèlement et par la voie de son président, la CCHA a fait connaître sa participation aux organisations collectives et solidaires pour lutter contre la propagation de cette épidémie.

En coopération étroite avec les services préfectoraux, de l’éducation nationale, et les responsables d’établissements sanitaires, les modalités d’accueil de mineurs de moins de 16 ans, enfants de personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire, ont été mises en œuvre. Á ce stade, un accueil d’enfant est organisé à Luzenac auprès d’une assistance maternelle à domicile et un accueil collectif est organisé au sein du restaurant scolaire et de la crèche d’Auzat. Au sein de cet accueil, un enseignant y assure des cours.

Plusieurs professionnels et prestataires de santé et sanitaires du territoire ont fait connaître leurs difficultés à obtenir des équipements de protection pour assurer la continuité des soins et des services à la personne. Ce faisant, les services de la CCHA ont fait appel aux entreprises, prestataires de service et fournisseurs avec lesquels elle travaille au quotidien, pour récolter des équipements de protection. Cette sollicitation a été efficace puisqu’un stock a pu être organisé à Luzenac. La 1ère distribution a eu lieu ce mardi 24 Mars. Les opérations de recherche et de collecte se poursuivent.

La CCHA est plus que jamais engagée et investie dans l’élan collectif responsable et solidaire pour aider les populations et les soignants à passer le cap de cette situation exceptionnelle.

Le mot d’ordre reste : Respectez les règles de confinement et les gestes barrières !

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top