Action publique

Déconfinement : « Le Conseil Départemental de l’Ariège sera au rendez-vous »

Christine Téqui, Présidente du Conseil Départemental de l’Ariège, communique :

Comme un très grand nombre de Françaises et de Français, j’ai écouté avec attention l’intervention d’Edouard Philippe, mardi après-midi, sur les modalités de déconfinement que le Gouvernement nous propose à compter du 11 mai. Je note d’ores et déjà que le Premier Ministre fait reposer une large part de son plan sur les épaules des collectivités locales, et notamment les Départements. Je lui réponds que nous serons au rendez-vous !

Et nous le serons car nous sommes déjà présents. Depuis le déclenchement du confinement au lendemain de l’allocution du Président de la République le 16 mars, le Conseil Départemental n’a eu de cesse que d’affronter le virus et ses conséquences sur la population ariégeoise, tant sur le plan de l’organisation que sur la capacité de répondre aux besoins de chacun. En présentiel ou en travail « déporté » pour un grand nombre d’agents, les personnels de la collectivité ont relevé le défi de maintenir la qualité du service public sur l’ensemble du territoire ariégeois. Nous préparons le déconfinement progressif avec la même détermination. J’en présenterai les modalités aux représentants du personnel du Conseil Départemental ce mardi 5 mai.

Edouard Philippe a insisté sur le retour des élèves dans les établissements scolaires. Pour ce qui le concerne, le Département sera aux côtés des quelque 6 000 collégiens ariégeois et des personnels qui reprendront pour certains le chemin de leur collège dès le lundi 18 mai. Nous mettrons un masque à disposition de chaque élève et appliquerons des protocoles d’entretien spécifique des locaux et des matériels, d’ici la rentrée mais aussi chaque jour jusqu’aux vacances scolaires. De même, le service de restauration scolaire sera soumis à une organisation propre à proscrire toute circulation du virus.

La propagation de l’épidémie reste bien évidemment la préoccupation majeure. C’est pourquoi j’avais interpellé, dès le 31 mars, le Ministre de la Santé pour lui proposer la mise à disposition du Laboratoire Vétérinaire Départemental. Plus d’un mois après, il semble que l’Etat s’apprête à mobiliser le savoir-faire et les matériels de nos techniciens pour répondre à l’annonce de la réalisation de 700 000 tests de dépistage à compter du 11 mai. Là encore, nous sommes prêts.

Je n’oublie pas non plus le nerf de la guerre qui se joue aujourd’hui : l’économie. Si ce domaine ne relève plus des compétences réglementaires des Départements, il n’en est pas moins de notre responsabilité. C’est pourquoi je m’apprête à signer avec la Région Occitanie une convention d’aide financière aux entreprises du secteur touristique et aux commerces de proximité. Il s’agira d’accompagner les investissements de ces entreprises pour leur permettre de rouvrir dans le respect des conditions de prévention à appliquer face au Covid-19.

Ces mesures sont autant de préalables à la première phase du déconfinement. Elles ne sont cependant pas les seules et complètent les actions déjà engagées pour les associations (versement garanti de subventions « socles »), les entreprises des pépinières (exonération des loyers), pour les personnels soignants et aides à domicile (commande de plus de 140 000 masques), ou encore le Numéro vert et gratuit à destination de toutes les Ariégeoises et tous les Ariégeois.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top