Économie et Entreprises

Ariège : Nos cafés et restaurants en danger, alerte l’UMIH

Depuis le début du confinement les cafés et restaurants ont été les premiers à devoir fermer en Ariège comme partout en France. Ce sont globalement plus de 500 professionnels de ces établissements mais également de l’hôtellerie qui souffrent depuis bientôt deux mois car leur fermeture a été ordonnée par l’administration, et pire, ils seront certainement les derniers à pouvoir réouvrir leur affaire. Philippe Huertas, président de l’UMIH 09 contacté par la rédaction nous explique en vidéo pourquoi et quel est l’enjeu !

Philippe Huertas président du syndicat départemental nous rappelle entre autre que le secteur emploie directement plus de 2000 salariés et représente environs 9% du PIB ariégeois, que les emplois saisonniers sont en suspens et que bien que l’état envisage une annulation de charges sociales pour les mois de fermeture, le secteur risque de compter de nombreuses fermetures dans les mois qui suivent.

Autre constat, les cafés et cafés restaurants sont en particulier des espaces de convivialité où des endroits où les gens souhaitent se retrouver pour passer un bon moment : dans un contexte COVID-19, avec des contraintes de distanciation importantes, il sera difficile de retrouver cette ambiance et cette convivialité c’est certains et de plus cela comportera des incertitudes sur la rentabilité des établissements ou leur impossibilité en fonction de l’espace disponible de recevoir des clients.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top