ÉCONOMIE ET ENTREPRISES

La CCPAP inaugure des « Matinales de la Commande publique » pour le BTP

Dans le contexte de crise que nous traversons, les marchés publics sont un levier important pour permettre une relance rapide de l’activité économique des entreprises.

Conscient des difficultés, notamment par la complexité des règles qui les régissent, la Communauté de communes des Portes d’Ariège Pyrénées a décidé de mettre en place des « Matinales de la commande publique« .

Ces rencontres libres d’accès et gratuites pour les entreprises leur donneront les clés pour mieux appréhender les marchés publics et les opportunités qu’ils leur offrent.

La première matinale se tiendra le mardi 15 juin 2021 de 9h30 à 12h dans la salle du Conseil de la Mairie de Pamiers sur le thème « Rebondir avec les marchés publics ».

Elle permettra d’échanger sur l’actualité réglementaire et de présenter les perspectives de travaux prochainement portées par la CCPAP. Un zoom sera tout particulièrement fait également sur les clauses sociales d’insertion dans les marchés publics, source de craintes par les entreprises.

En présence de

  • Alain ROCHET,président de la Communauté de communes des Portes d’Ariège Pyrénées
  • Jérôme Blasquez, VP en charge des finances et de la commande publique
  • Jean-Emmanuel PEREIRA, Vice Président de la CCPAP en charge des travaux
  • Les équipes de la Fédération du BTP
  • Les équipes techniques de la CCPAP notamment le service commun de la Commande publique nouvellement mis en place

Pour y participer : commande.publique@ccpap.fr. P

lus d’informations au 07.63.18.72.47.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:ÉCONOMIE ET ENTREPRISES