Pays d’OlmesVilles et villages

Festival Rue en fête de Lavelanet : enchanté, le public en redemande …

Jeudi 26 août, le quartier des Sécoustous a vibré au son des deux derniers groupes de l’été. Le festival Rue en fête a, en effet, connu un beau succès cet été à Lavelanet.

Durant 5 soirées, Lavelanétiens, Ariègeois, Audois ou touristes ont pu bénéficier gratuitement de soirées alliant convivialité, générosité et culture.

Ce même jeudi, Keryda et Pabloramix ont clôturé 5 semaines de rencontres entre artistes et public.

Le 22 juillet, le groupe Keryda (Sara Evans, harpe celtique et Damien Papin, contrebasse, bouzouki, bodhran, mandoline et kick) avait ouvert le bal de ce festival voulu par la municipalité et porté par la Sauce du Casino, « Jac » Vergnes président de l’association, la Maison des projets, Nicolas Ourgaud (Casino) et Jean-Luc Torrecillas élu. Un objectif pour tous, s’évader par le biais de concerts, ciné-concerts dans un climat simple et convivial au sein de la place des Sécoustous ; de redécouvrir un quartier rénové en cœur de ville».

Un grand merci à eux pour leur mobilisation, et un grand merci à vous public pour avoir répondu à l’appel de la culture. Rap, jazz, ciné-concert, blues, burlesque, nostalgique, improvisations, etc., il y en a eu pour tous les goûts, toutes les sensibilités. En sortant des sentiers battus, en allant à la rencontre des spectateurs au cœur du quartier historique de Lavelanet, le festival Rue en fête a su rencontrer son public ; un public enchanté et qui espère vivre les mêmes émotions l’été prochain.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Pays d’Olmes