Solidarité

Suivi de l’accueil des personnes déplacées ukrainiennes en Ariège, 93 personnes déjà pris en charge

Les services de l’État et l’ensemble des partenaires du département sont mobilisés pour organiser l’accueil des personnes déplacées d’Ukraine.

Au 22 mars 2022 93 déplacés ukrainiens sont pris en charge

55 personnes sont accueillies chez des particuliers et 38 personnes se trouvent en hébergement d’urgence temporaire. Un accompagnement personnalisé pour les démarches d’ordre administratif, scolaire et médical, destiné à accélérer les ouvertures de droits leur est immédiatement proposé.

81 nouvelles places bientôt mobilisées

De nouveaux sites d’hébergement d’urgence sont en cours d’ouverture : 81 nouvelles places vont être mobilisées prochainement, portant la capacité d’accueil à 174 personnes dans le département.

Point sur les dispositifs

Les dispositifs suivants sont d’ores et déjà engagés :

– Mise en œuvre de la protection temporaire de l’Union européenne prévoyant un droit au séjour d’un an, qui peut être renouvelé par période de 6 mois dans la limite de 2 ans, assorti du versement d’une allocation et d’une autorisation de travailler. Un guichet unique est ouvert à la préfecture de l’Ariège pour faciliter les démarches d’autorisation de séjour. La demande de protection temporaire peut se faire directement en ligne via une démarche simplifiée : www.demarches-simplifiees.fr

– Mise en œuvre des ouvertures de droit à l’Assurance maladie par la Caisse primaire d’assurance maladie sur présentation de l’attestation de protection temporaire délivrée par la préfecture.

Les élus ariégeois au rendez-vous de la solidarité

D’autre part, réunis en séance plénière ce lundi 21 mars, les Conseillers Départementaux de l’Ariège ont adopté à l’unanimité une motion de soutien au peuple d’Ukraine.

Choqués par le retour de la guerre en Europe, avec des images qui semblaient appartenir au passé, les élus ariégeois affirment ainsi qu’ils seront au rendez-vous de la solidarité dans le cadre des compétences du Département, notamment en matière de protection maternelle infantile (PMI) ou d’accompagnement des mineurs étrangers isolés ou orphelins.

Ils s’inquiètent en outre d’un risque de généralisation de ce conflit vers l’Union Européenne face aux menaces proférées par la Russie, et souhaitent que le droit du peuple ukrainien de vivre dans un pays en paix, prospère et souverain, soit rétabli au plus tôt.

Les Conseillers Départementaux appellent enfin le Président de la République et la communauté internationale à tout mettre en œuvre pour stopper cette invasion en privilégiant le dialogue.

La situation fera désormais l’objet d’un point régulier de la part de la Préfecture

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
1
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Solidarité