Un jour une recette

L’Amazerat un dessert très local

L’Amazerat est un gâteau à l’anis préparé dans la région de Bélesta. La tradition veut que l’on amène ce gâteau pour le faire bénir par le prêtre au moment de la Pentecôte et de le partager avec la famille et les amis.

Il existe toutes sortes de gâteau à l’anis, dans l’Aude, on le trouve sous le nom de Tougnol. Arlette qui est originaire du Tarn, parle d’un petit gâteau à l’anis que l’on fait à Albi et qu’on nomme le petit jeannot. 

L’Amazerat, lui se trouve dans une région assez précise autour de Bélesta, Chalabre, Fanjeau, Mirepoix. Il en existe de toute taille et de toute forme, selon les villages et mêmes les familles.

Xavier Paquin est un passionné d’Amazerat ; Il a découvert ce gâteau lors d’une rencontre il y a quelques années, avec les Amis du moulin des Bessous. Cet après-midi là, Odile est arrivée avec un magnifique gâteau, un Amazerat. Après s’être régalé de cette pâtisserie à l’anis, quelle ne fut pas la déception de Xavier quand, après avoir demandé sa recette à Odile, elle ne voulut pas la lui donner.

Qu’a cela de tienne, Xavier fit des investigations et trouva, modernité oblige, une recette sur internet et depuis ce jour, il régale régulièrement ses amis avec un Amazerat.

En 2016 nous nous étions rendus a Manses. Ce vendredi soir, Marion, Didier, Annie, Michel, Nadine, Pierre et Arlette, les amis du moulin des Bessous, s’étaient réunis chez Xavier et Simone, au Domaine de Sié, pour découvrir la recette de l’Amazerat de Xavier, qui n’a rien à voir, précise ce dernier, avec l’amazerat d’Odile !

La recette avec la vidéo

  • 120 g de sucre
  • 2 oeufs + 1 pour dorer
  • 120 g de beurre
  • graines d’anis (environ 2 bouchons)
  • 2 cs d’anisette 
  • 1/2 cs d’eau de fleurs d’oranger
  • 250 g de farine + « a bisto »
  • 1/2 paquet de levure chimique 

– Mélanger le sucre, les oeufs, jusqu’à ce que le mélange soit bien mousseux.

– Ajouter le beurre mou

– Ajouter tous les parfums (graines d’anis + anisette), la farine avec la levure.

– Pétrir jusqu’à ce que le mélange ne colle plus aux doigts.

– Faire une boule et laisser reposer au moins 2 heures

– Etaler la boule à la main en laissant un dôme central

– Faire 6 branches d’étoile et les remonter vers le centre

– Dorer à l’oeuf

– Cuire environ 20mn à 200 degrés

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top