Actualités

COVID 19 : plus aucune hospitalisation en Ariège

A l’heure où nous écrivons ces lignes, le rapport de l’ARS Occitanie ne mentionne plus de cas d’hospitalisation* due au COVID en Ariège. C’est la première fois depuis le 15 mars 2020.

Une bonne nouvelle quand on entend un peu partout dans les médias une recrudescence des cas positifs et certains foyers qui se développent. Il ne faut cependant pas baisser la garde car la circulation virale reste soutenue en France et avec les vacances la circulation des personnes s’accélère.

En France métropolitaine, l’ensemble des indicateurs montre que la transmission de l’infection à SARS-COV-2 s’est intensifiée de manière marquée en semaine 30. Si cette progression concerne toutes les tranches d’âge, elle s’accélère plus fortement chez les jeunes adultes. L’augmentation de l’incidence demeure plus importante que l’augmentation du nombre de personnes dépistées, reflétant une augmentation réelle de l’incidence notamment des cas symptomatiques.

Face à la progression de l’épidémie en France, les autorités rendent les tests obligatoires à compter du 1er août pour les voyageurs en provenance de seize pays jugés à risque. (Aucun pays de l’Union européenne n’est concerné).
Etats-Unis, Afrique du Sud, Algérie, Bahreïn, Brésil, Emirats arabes unis, Inde, Israël, Koweït, Madagascar, Oman, Panama, Pérou, Qatar, Serbie et Turquie.

En Occitanie, les aéroports de Toulouse, Montpellier et Perpignan sont concernés

Le 1er août marquera l’entrée en vigueur du dispositif de dépistage obligatoire du Covid-19 pour les passagers arrivant à l’aéroport de Toulouse-Blagnac, Montpellier-Méditerranée et Perpignan-Sud de France depuis les pays où la propagation du virus est la plus inquiétante.
Le nombre de passagers concernés sera vraisemblablement limité puisque les frontières entre la France et ces 16 pays sont d’ores et déjà fermées. Seuls seront concernés des voyageurs français ou des citoyens de ces pays qui disposent d’une résidence stable en France.

Les voyageurs devront se soumettre à un test virologique (PCR) dès leur arrivée.
Ce test consiste en un prélèvement naso-pharyngé qui se réalise à l’aide d’un petit écouvillon inséré dans le nez.
Les voyageurs positifs seront soumis à une période de quarantaine de deux semaines.

En l’absence de traitement, la meilleure des protections pour vous et pour vos proches est de respecter les mesures barrières et la distanciation physique. En complément, portez un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée.

Les chiffres clés En Occitanie au 30/07/2020

  • 53 hospitalisations en cours (+8) dont 10 en réanimation (+1)
  • 514 décès à l’hôpital (+1)
  • 1,1% de tests positifs en moyenne (Plus de 30 000 tests sont réalisés en moyenne chaque semaine dans la région actuellement)
  • + 52 cas positifs signalés par l’Assurance Maladie depuis mardi dernier en Occitanie. Au total, 323 cas depuis le 24/07.

Les chiffres clés en France au 30/07/2020

  • 186.573 cas confirmés (+1.377 en 24h)
  • 5.375 hospitalisations dont 381 en réanimation
  • 30.254 décès
  • 151 foyers (clusters) en cours d’investigations (+10 en 24h)
  • 10 départements en situations de vulnérabilité

Les chiffres clés dans le monde au 30/07/2020

  • 17 005 983 cas confirmés depuis le 31/12/19 dont 1 704 897 en Europe 
  • 666 857 décès depuis le 31/12/19 dont 182 136 en Europe

Sources : Santé Publique France et ARS Occitanie

*A noter bien évidemment qu’il s’agit toujours de cas testés et hospitalisés et ne prends pas en compte les patients restés chez eux.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top