Politique

Le Sénateur Alain Duran mettra fin à son mandat en septembre

Dans une lettre adressée à l’ensemble des militants socialistes de l’Ariège, le Sénateur Alain Duran fait savoir qu’il ne briguera pas de nouveau mandat lors des prochaines élections sénatoriales de septembre 2020.

Le deuxième tour des municipales est enfin terminé, le calendrier électoral peut reprendre son cours normal, les élections sénatoriales auront lieu le 27 septembre.

Pour des raisons de santé, je ne solliciterai pas un nouveau mandat en septembre. « Les passions ont beau se croire indomptables, elles ont un maître : c’est la raison. ».

C’est bien la raison qui me conduit aujourd’hui à réduire mon activité pour prendre soin de mon dos. 

Trente-deux ans maire d’Arnave, seize ans Président de l’intercommunalité, douze ans Conseiller départemental et six ans Sénateur, j’ai aimé passionnément chaque mandat. Des mandats qui ont eu un début et une fin, des mandats dont je n’ai jamais prétendu être le propriétaire.

Au moment de quitter la vie politique, je veux me souvenir de tous les bons moments que m’a procuré ce parcours que j’ai démarré en 1983. Des rencontres avec des femmes et des hommes exceptionnels, de beaux projets que j’ai portés pour la commune d’Arnave, pour le Pays de Tarascon et pour le département de l’Ariège. En ce moment précis je n’oublie pas toutes celles et tous ceux qui m’ont accompagné depuis ce mois de mars 1983. Je leur dois toutes mes victoires électorales, fruit d’un travail d’équipe, une équipe fidèle parmi les fidèles et d’une efficacité redoutable.

Durant toutes ces années, mon engagement a été total. Je n’ai jamais compté ni mon temps ni mon énergie pour servir les autres, dans ma commune, dans le Pays de Tarascon, dans mon département. Toujours guidé par le seul intérêt général, animé par ces valeurs socialistes ancrées au plus profond de moi, des valeurs de solidarité, de justice sociale et de partage. J’ai veillé à ce que mes actes soient toujours en cohérence avec mes discours, j’ai tout mis en œuvre pour bien faire les choses et toujours rester optimiste malgré les difficultés notamment économiques que nous avons traversées. J’espère avoir répondu à toutes ces exigences. 

Mon chemin va se terminer au Sénat, six années qui resteront une très belle expérience qui m’a convaincu que le bicamérisme est une garantie pour notre démocratie, un équilibre dans la fabrique de la loi et dans la représentation des territoires.

Merci à tous ceux qui m’ont fait confiance dans ce parcours politique, ils se reconnaîtront. Un parcours qui a démarré à Arnave le 20 mars 1983 et se terminera le 27 septembre 2020. J’ai vécu avec enthousiasme tous mes mandats, je ne regrette rien. Merci à vous toutes et à vous tous ! 

« Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient ». Cette maxime ne m’a jamais quitté et continuera de guider mes pas dans la nouvelle vie que je vais désormais consacrer aux miens. Et comme l’a écrit Jacques Salomé je vais «non pas ajouter des années à la vie mais de la vie aux années».

Réactions :

« Je tiens à adresser un salut républicain à M. Duran, dont j’ai pu constater le profond attachement à ce territoire et à ses habitants. Ses prises de position en faveur du développement de la ruralité, de la défense de l’école et de la promotion de la laïcité témoignent du sens de son engagement. A la tête de l’association des maires et des élus de l’Ariège, Alain Duran a été un précieux interlocuteur des services de l’État lors de la gestion de la crise sanitaire. Je ne doute pas que ce territoire lui procurera, à l’avenir, le même enthousiasme que celui qu’il eut à le servir. »

Chantal Mauchet Préfète de l’Ariège

« Je souhaite saluer l’engagement d’Alain Duran pour l’Ariège pendant toutes ces années. Je reconnais en lui un homme de conviction et de passion.
Je me souviens de l’accueil chaleureux qu’Alain m’avait réservé en 2011 à mon arrivée au sein du Conseil Général. Nous avons partagé ensemble un investissement commun en faveur de l’expression et des actions culturelles en milieu rural, investissement qu’il a mis en œuvre dans ses fonctions de Vice-Président délégué avant que je prenne son relais.
Sa décision, plus qu’honorable, va sans doute lui permettre d’ajouter de la vie aux années, mais je suis certaine que la flamme du militant que je connais bien ne s’éteindra pas avec la fin de ce mandat de Sénateur. Et c’est tant mieux. »

Christine Tequi Président du Conseil Départemental

« Je veux saluer son engagement depuis tant d’années d’abord en tant que maire de son village d’Arnave où tout a commencé, à la communauté de communes, au conseil départemental et enfin en tant que sénateur de l’Ariège.
Alain Duran fait partie de ces hommes politiques qui se sont engagés pour défendre la ruralité, lutter contre de la désertification des services publics avec des vraies valeurs humanistes. Alain a su porter, avec force et vigueur, les préoccupations de nos territoires ruraux jusqu’au plus haut sommet de l’État. 
Je voudrais lui témoigner toute mon amitié en espérant qu’il puisse retrouver une bonne santé afin de profiter de nos belles montagnes ariègeoises qu’il connaît par cœur et de notre région Occitanie »

Kamel Chibli Vice-Président Région Occitanie

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top