Saint-Girons CouseransUNEVilles et villages

La « Georgette » en lice pour les JO de Paris en 2024

En ces temps compliqués la créativité est à l’honneur. Concepteur de la Georgette et de son compagnon, Georges, ce couple de couverts ariégeois qu’on ne présente plus Jean-Louis Orengo nous dévoile les projets qu’il caresse pour ces deux ustensiles symboliques d’un certain art de vivre … à l’ariégeoise.

Bientôt une version biodégradable de la Georgette (conçue et fabriquée en France) devrait voir le jour. Jean-Louis Orengo a bon espoir également de finaliser un accord de partenariat avec l’association des Traiteurs De France (qui regroupe une quarantaine des traiteurs parmi les plus réputés de France) par l’entremise de la Maison Falcou, basée à Toulouse. Un tel accord permettrait un envol de la Georgette auprès de ces prescripteurs de premier plan à l’échelle nationale.

Enfin, la Georgette est aussi en lice pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024 lorsqu’il s’agira de faire manger des milliers de visiteurs, si tout va bien. « C’est un beau challenge en tous cas pour lequel, avec ses vertus éco-responsable, la Georgette fait sens». Et une belle opération si elle se confirmait pour la notoriété de la marque et de l’Ariège.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
4
Chouette
2
J'aime
1
Dubitatif
2
Silly
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles:Saint-Girons Couserans